AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci à Low Currency pour le sublime design !
Ouverture du forum le 1 Février 2010
Rejoignez nous ! Beaucoup de postes vacants sont encore libres !

 

 Le spectacle de la nature est toujours beau. Lily & Lilween

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Lily S. Evans
Ce que la voix peut cacher, le regard le livre.

♣ date d'inscription : 10/02/2010
♣ prénom / pseudo : Sophie / ticso
♣ nombre de messages : 230
Because I am
♦ age : 18 printemps
♦ Situation amoureuse :
  • relation amoureuse

♦ popularité :
50 / 10050 / 100



MessageSujet: Le spectacle de la nature est toujours beau. Lily & Lilween   Mar 9 Mar - 12:37

L’oiseau a son nid, l’araignée sa toile, et l’homme l’amitié. [William Blake]


4h00 : …
5h00 : …
5h30 : …
6h00 : J’en eu marre et me leva discrètement sans faire de bruit pour ne pas réveiller Macy. Ma nuit avait été horrible, ma tête pleine de questions, de pensées à la fois, incapable de pouvoir réfléchir… Les seuls moments auxquels je pensais être tranquille étaient aux pays des rêves, mais même là-bas je n’avais pas réussi à m’y transporter, des cauchemars avaient remplis ma tête à chaque moment de fatigue dont j’avais été victime. Je partis prendre une douche. J’avais besoin de faire évacuer la tension accumulée dont j’étais éprise. Une fois ma douche terminée, je m’habilla en tenue de sport, et sortis de l’enceinte de l’établissement. Aujourd’hui c’était Samedi, il faisait un temps superbe. Cela tombait étrangement bien, puisque j’avais besoin de prendre l’air, d’aller quelque part où j’avais le moins de chance possible de croiser quelqu’un de mon entourage. Il fallait que je parte quelques heures afin d’avoir les idées claires. Je réfléchis, mon choix s’était arrêté sur Central Park. Qui n’avait pas souhaité y aller un jour ? Je pensa que c’était suffisamment grand pour pouvoir m’accorder la solitude dont j’avais tant besoin. Mikaël m’avait indiqué où se trouvait le passage pour s’y rendre. Ah Mikaël… Je secoua la tête afin d’effacer ce souvenir honteux qui hantait mon esprit. Je partis donc en direction de « la » porte.

Arrivée enfin à destination, je marcha vers Central Park qui se tenait face à moi. Un seul mot pour le décrire : grandiose ! La seule peur qui pouvait nous traverser l’esprit à ce moment là était de se perdre, mais je n’y pensa pas, il fallait vite que je parte, loin, que je supprime cette anxiété trop longtemps garder au fond de moi. Je regarda ma montre : 6h30. Parfait. Je commença à courir, la fraîcheur de l’air sur mon visage me faisait le plus grand bien, la douceur du soleil qui se levait au loin réchauffait mon corps, l’odeur de la nature éveillait tout mes sens. Je courus, continua à courir, s’en me rendre compte que j’étais essoufflée. Puis m’arrêta, regarda l’heure : 7h30. Cela faisait maintenant 1h00 que je courais, et je n’avais pas sentis une sincère amélioration. J’alla m’asseoir en direction du banc qui se tenait en face de moi. Le soleil était désormais levé, il se reflétait sur un des lacs que je pouvais admirer sous mes yeux, les canards étaient emplis d’une joie considérable. Et les écureuils qui se tenaient dans les arbres étaient épris d’une curiosité sans faille. J’aimais la nature. Elle me permettait d’oublier mes soucis du moment. J’étais en train de tomber amoureuse de cet endroit, j’étais certaine, j’allais désormais y revenir chaque week-end possible, surtout dans des cas extrême comme celui-ci.

Je pensa alors à mes parents, loin de moi, qui avaient été les seuls à m’épauler pendant les moments les plus difficiles de mon existence. La plupart des étudiants ici étaient les plus heureux du monde avec leurs parents loin d’eux, pourtant moi j’étais l’une des plus malheureuse. Ils me manquaient, je me retrouvais seule face à moi-même obligée de tenir bon, je leur devais bien ça, ne pas lâcher et continuer à lutter contre la tristesse qui m’envahissait régulièrement. Je les savaient inquiets. Il me laissait des messages chaque jour sur mon téléphone. Je leur avait promis que j’allais prendre soin de moi, et malgré tout ce que l’on pouvait croire, je m’efforçais à tenir ma promesse.

Revenant à la vie réelle, je regarda les New-yorkais ou New-yorkaise qui passait devant moi. Certains avaient l’air pressé, un café dans une main et une sacoche dans l’autre, habillés en homme ou femme d’affaires. D’autres étaient des sportifs, ils couraient seules, à deux, ou a plusieurs. On pouvait remarquer quelques couples, dont l’homme qui se montrait habitué au footing, puis sa petite amie qui n’avait qu’une envie s’était de se reposer dans un bon bain à bulles bouillonnant. Mais elle avait fait le choix de le suivre, sachant ce qui allait l’attendre, parce que comme le montrait son regard attendrissant à son égard, elle l’aimait du plus profond d’elle-même.

Après que le couple ait disparus derrière des buissons suivant le sentier, je tourna la tête et vit une silhouette arrivée, dont le soleil avait dessiné l’ombre au sol par les aléas de lumière qu’il dégageait. Cette silhouette m’était familière. En se rapprochant je la reconnus, c’était Lilween. Oui,, c’était bien elle. Je me souvins alors de notre première rencontre qui se fit grâce à un café renversé sur l’une de nous deux. Elle s’était montré d’une sympathie extrême, je l’appréciais beaucoup. Mais que faisait-elle si tôt ici ? Continuant à se rapprocher, je remarqua que ses cheveux étaient d’une beauté éblouissante face au soleil, ils étaient bruns et ce jour là un peu plus ondulées que d’habitude. Je lui fis un petit signe timide de la main, et vit sa silhouette élancée et gracieuse venir à mon encontre. Ses lèvres dessinaient un sourire franc, je lui souris en retour attendant qu’elle vienne à moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le spectacle de la nature est toujours beau. Lily & Lilween

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind . the . Door :: Elsewhere :: — Cambridge ■ United State of America-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit