AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci à Low Currency pour le sublime design !
Ouverture du forum le 1 Février 2010
Rejoignez nous ! Beaucoup de postes vacants sont encore libres !

 

 Faut-il qu'on soit seul au monde ? (Esmeralza E. Peterson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Peter E. Halloway
    « Never Be the Same »

♣ date d'inscription : 17/05/2010
♣ prénom / pseudo : Flynne
♣ nombre de messages : 58
Myl'n
♦ age : 19 printemps
♦ Situation amoureuse :
  • relation mise en péril
  • relation amoureuse

♦ popularité :
70 / 10070 / 100



MessageSujet: Faut-il qu'on soit seul au monde ? (Esmeralza E. Peterson)   Jeu 27 Mai - 15:53



Mera & Teter
Faut-il qu'on soit seul au monde ?


    Samedi - 16h
    Posé sur son bureau, son Iphone se mit a vibrer en créant un bruit assez impressionnant qui le fit sursauter et le réveilla alors qu'il était entrain de s'endormir sur un analyse de texte des plus ennuyeuse. Il regarda l'expéditeur : Esmeralza... Elle lui proposait de faire quelque chose ce soir dans la ville jouxtant l'université américaine. Il n'avait rien de prévu et lui répondit par l'affirmative en soupirant tout de même. S'il était content de voir son amie, il savait pertinemment que cette soirée serait sa fête, elle rabâcherait le passé, voudrait le remettre dans le droit chemin et ainsi de suite. Mais ZUT quoi, il n'était pas devenu un délinquant tout de même...
    Il alluma une cigarette et s'approcha de la fenêtre. Il jeta un dernier regard sur son bureau puis referma son classeur en décrétant qu'il était plus important d'aller se préparer. Après avoir échanger encore deux ou trois sms avec Mera pour fixer l'heure et la date du rendez-vous, il se dirigea vers la salle de bain avec le sourire. Lui qui pensait passer la soirée seul, il allait finalement bien s'amuser...

    Samedi - 20h30
    Quelques heures plus tard, il sorti de la résidence et se rendit en marchant tranquillement vers le lieux qu'ils s'étaient fixé. Il avait un peu d'avance et ne devait donc pas se presser. Mera, comme toute les filles seraient un peu en retard alors il ne fallait pas se stresser...
    Il se sentait plutôt détendu et la soirée allait être belle, aucun nuage n'était visible à l'horizon. Le fait de s'être préparé pendant un long moment lui avait fait du bien au moral et malgré le fait que sa chambre ressemblait maintenant à un débarras de fringues en tout sens mais l'important est qu'il fut content du résultat.
    En chemin, il croisa une étudiante dort charmante. Il lui sourit, séducteur et elle lui rendit un regard qui en disait long... S'il n'avait pas été attendu, il serait allé vers elle sans hésiter !
    Il arriva sur le lieu en premier, comme il en avait l'habitude et alluma une cigarette en attendant son amie. En regardant autour de luis, il s'aperçut qu'il connaissait un groupe de jeune. Il s'approcha d'eux et les salua. Après tout, papoter avec d'autres jeunes feraient passer le temps en attendant Esmeralda !
    Il restait malgré tout vigilant au cas où elle ne le verrait pas.


Dernière édition par Peter E. Halloway le Jeu 27 Mai - 17:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Emeralza E. Peterson
SOMEBODY TO LOVE « Je t'aime, moi non plus. Quittons-nous mais marrions-nous en 2012 »

♣ date d'inscription : 15/05/2010
♣ prénom / pseudo : Justine / Jû
♣ nombre de messages : 61
♣ copyright : (c) ColorBlind d'AE. and Live Journal
♦ age : 19 printemps
♦ Situation amoureuse :
  • relation mise en péril
  • relation amoureuse

♦ popularité :
65 / 10065 / 100



anyone knows
♦ relationships:

MessageSujet: Re: Faut-il qu'on soit seul au monde ? (Esmeralza E. Peterson)   Jeu 27 Mai - 17:09


(c) Purple-Cherry ( moi-même )


Souvenirs, Souvenirs ... Souviens toi de toi et moi, de moi et toi, de ce nous disparu.
.


    La vie continue, le temps passe et les gens changent. Seulement, on ne se rend pas compte que l'on as changé, c'est nos proches qui le remarque et ca les blessent. En revanche, tu pense que c'est eux qui on changer et pas toi. Résultat, qui croire ? Et bien les deux ! On changent tous, qu'on le veuille ou non. On ne peut pas rester uniquement la même personne, c'est techniquement impossible ! Il faut changer pour évoluer dans la vie. On est nés avec un devoir à accomplir et c'est au fur et à mesure que l'on grandit qu'on commence à savoir notre devoir sur terre. Pour certains, cela prend plus de temps et préfère mourir que de savoir ce qu'ils ont a faire ici, réellement, sur Terre. C'est souvent ceux qu'on aiment le plus qui changent.

    Ce matin, je n'avais pas très envie de me lever surtout que nous sommes Samedi, la journée des sorties et de la grasse matinée le matin. Je n'avais pas eu le temps de me reposer correctement dans la semaine et je n'était pas vraiment d'humeur a me lever. Autant rester enfouie au fond de ma couette, au chaud et tranquillement. De quatre heures à six heures du matin, je n'arrivais pas à dormir et je n'osais pas parler a Devon à cette heure si matinale. Alors, je fis entièrement le ménage, sans réveiller les filles qui dormaient paisiblement. Je me recouchais et je réussis à m'endormir mais c'est à dix heures que les filles mirent la musique à fond et cela me réveilla. Impossible de me rendormir avec ce tel vacarme et le jour est levée donc autant en faire de même ! Je me dirigeais vers la douche et je mis une heure à me préparer : Petite robe charmante, des chaussures d'été et mes cheveux détachés, cachant mon appareil auditif, ainsi qu'un simple maquillage et je fus prête pour partir. Je ne savais pas quoi faire et apparemment, les filles avaient rendez-vous quelque part chacune. Je me retrouvais toute seule, sans savoir ce que fait mon petit copain. Il ne m'avait pas envoyer de sms ce matin, pourtant il le fait souvent. Je m'allongeais sur mon lit, une fois que je l'avais refait et je pris une photo de Devon et moi et je la regardais. Je caressais le visage de Devon avec la plus grande délicatesse et avec le bout de mon index droit. Je l'aime, oui, Je l'aime. Je sais pas comment je peut faire sans lui alors le quitter serait une erreur. Puis, collée à la photo de moi et Devon, ce trouvait une de moi et Peter. Ha, Peter ! Le premier que j'ai sincèrement aimé. On sait quittés parce-qu'on le devait, pas parce-que on le voulait. Je repense à lui, après mes disputes avec Devon, et je me demande ce qu'il devient, ce que nous deux sa auraient était devenus si on étaient encore ensemble. Je devais le revoir, mais j'ai peur de le déranger à cette heure-ci. Il est midi, l'heure de manger. J'étais toute seule donc la cuisine rien que pour moi. Je me fis des lasagnes pré-chauffer dans le micro-ondes et je mangeais ce succulent repas devant une série télévisée. Le temps passe et sans m'en rendre compte, je m'étais endormie sur le canapé. La dernière heure dont je me rappelle c'est : treize heures ensuite, plus rien, jusqu'à maintenant : seize heures. Olalala, quesqu'il m'arrive ? Je dors jamais autant d'habitude. Je fais jamais de sieste habituellement. Par instinct, je pris mon portable et je regardais si je n'avais pas de sms. J'en ai eu un de Devon, me demandant de mes nouvelles. Je lui répondis que j'allais bien et que je m'excusais : je m'était endormie et pour pas qu'il me parle de trop, pour pas qu'il s'inquiète surtout! , je lui mis Je t'aime à la fin. Je savais quand disant sa, sa le bloquerais pour me répondre. Je décidais d'en envoyer un à Teter, pour savoir si ce soir, il voulait bien qu'on se voient . J'ai besoin de le revoir. A chaque fois, je tente de le faire redevenir le Teter que je connaît et non le laisser rester un " bad boy ", comme certains le disent. Après quelques sms échangeaient avec lui, on as convenu d'un lieu et d'une heure. Je décidais d'aller me préparer immédiatement, juste après avoir tout ranger, bien sûr !

    Vingt heures trente, l'heure de le rejoindre ! Je finissais de me maquillais. Je porte une somptueuse robe noir, très élégante et sobre avec des talons hauts et mes cheveux ondulés et maquillait comme si j'allais à un rendez-vous galant avec Devon, sauf que la, c'est pour rejoindre Teter. Je ne suis pas réellement à l'heure et je savais que lui serait en avance. Les filles n'arrêtaient pas de me demander si c'était avec Devon que j'allais mais je laisser le suspense au sujet de se rendez-vous. Je voulais pas qu'elle dise à Devon que je suis avec Peter ce soir et pas avec lui ! Ça provoquerait encore une dispute. Je pris ma voiture et je fonçais au lieu de rendez-vous. Ce n'est que vers les vingts heures quarante que je fus rendue. Je descendais de ma voiture, et je me mise à la recherche de Peter. Je fis qu'une bande de jeunes et dans le lot, je le vis. Toujours aussi classe et élégant. Je ne voulais pas le déranger, alors, je m'installa sur un banc pas loin. M'ayant remarquer, il s'approcha de moi et me fis la bise, tout en s'installant à mes côtés. Je commençais la soirée avec de simples questions.

    « Désolée de mon retard, les filles m'harcelaient de question juste avant de partir pour te rejoindre. » Remettant mes cheveux en place pour cacher mon appareil auditif, je repris. « Comment vas-tu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Peter E. Halloway
    « Never Be the Same »

♣ date d'inscription : 17/05/2010
♣ prénom / pseudo : Flynne
♣ nombre de messages : 58
Myl'n
♦ age : 19 printemps
♦ Situation amoureuse :
  • relation mise en péril
  • relation amoureuse

♦ popularité :
70 / 10070 / 100



MessageSujet: Re: Faut-il qu'on soit seul au monde ? (Esmeralza E. Peterson)   Ven 28 Mai - 21:10



Faut-il qu'on soit seul au monde ?

    Lorsqu'il la vit toute seule assise sur son banc, l'air légèrement pensif, il ne put s'empêcher d'avoir un petit sourire en coin. Comme d'habitude, elle était belle, comme toujours, elle resplendissait... Il n'en doutait pas une seconde cette fille était la fille idéale. Mais, pas pour lui !
    Il salua la bande d'amis avec qui il était et s'approcha d'elle, l'air décontracté. Il en avait seulement l'air. Les soirées ou moments qu'il passait avec Esmeralza était toujours un peu difficile. En lui rappelant sans cesse le passé, elle le faisait souffrir plus qu'elle ne le pensait. Lui bien sûr ne montrait jamais rien, il n'était pas un "faible", il ne comptait montrer ses points faibles à personne. Malgré la confiance qu'il accordait à Mera, même s'il la laisserait le faire traverser un route en fermant les yeux, jamais ô grand jamais, il ne lui ouvrait son coeur. Ni à elle, ni à personne. La clef devait s'être perdue et depuis l'accident personne ne l'avait retrouvée. Et personne ne la retrouverait jamais ! Enfin, c'est ce qu'il pensait...

    Il la salua en lui faisant la bise et ne put s'empêcher de rire à sa petite remarque. Avec un air malicieux, il ajouta :

      « Tu pourrais plutôt avouer que les filles sont toujours en retard... Surtout toi ! Mais bon, j'accepte cette excuse. Mais dis moi, quelles étaient toutes ces questions si intéressante qu'elles te posaient ? »


    Lui curieux ? Non, juste un vilain défault ! Et puis bon, il avait bien une mini petite idée quand même... Si ces questions étaient sur l'endroit où elle allait, il était curieux de savoir ce qu'elle avait répondu et c'était bien compréhensible !

      « Moi ? Je vais pas trop mal... Enfin, comme d'habitude quoi. Peut-être un peu moins bien : problème de couple... »


    Il lui lança un regard en coin, comme s'il voulait ajouter qu'en tant que fille elle devait plus ou moins comprendre ce qu'il voulait dire !

      « Et toi, comment ça se passe de l'autre côté de l'atlantique ? »
      « Et, tu as une préférance sur ce que tu veux faire ce soir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Emeralza E. Peterson
SOMEBODY TO LOVE « Je t'aime, moi non plus. Quittons-nous mais marrions-nous en 2012 »

♣ date d'inscription : 15/05/2010
♣ prénom / pseudo : Justine / Jû
♣ nombre de messages : 61
♣ copyright : (c) ColorBlind d'AE. and Live Journal
♦ age : 19 printemps
♦ Situation amoureuse :
  • relation mise en péril
  • relation amoureuse

♦ popularité :
65 / 10065 / 100



anyone knows
♦ relationships:

MessageSujet: Re: Faut-il qu'on soit seul au monde ? (Esmeralza E. Peterson)   Sam 29 Mai - 10:45


(c) Purple-Cherry ( moi-même )


Souvenirs, Souvenirs ... Souviens toi de toi et moi, de moi et toi, de ce nous disparu.
.


    Les souvenirs restent des souvenirs et ne redeviennent pas se qu'ils étaient avant, non. Pourtant, je m'obstine à retrouver le Peter d'avant. Celui avec qui je sentais mon cœur battre. Celui qui me fessait rire. Celui avec qui je partageais un bout de ma vie. Celui autrefois avait su me rendre heureuse. Maintenant, c'est Devon qui a pris sa place et moi, j'ai étais remplacée par Holly. Je les trouver très adorables tous les deux. Mais je voulais quand même retrouvée mon Teter d'avant. Même si l'on n'est plus ensemble, c'est pas pour autant que je ne le veut plus comme ami, bien au contraire ! C'est l'un des seuls qui arrive à me comprendre, qui arrive à me calmer et me faire rire après que j'ai pleurer pendant une heure. Il n'expose plus vraiment ses sentiments, il drague tous se qu'il bouge et devient ... étrange.

    PETER ▬ « Tu pourrais plutôt avouer que les filles sont toujours en retard... Surtout toi ! Mais bon, j'accepte cette excuse. Mais dis moi, quelles étaient toutes ces questions si intéressante qu'elles te posaient ? »

    Je rigolais à sa remarque. C'est vrai que c'est souvent les filles qui sont en retard mais les garçons sont pas mieux à des moments ! Cependant, je voulais vraiment arriver à l'heure mais les questions sur ma sortie était à l'ordre du jour. Je n'ai rien dis sur ma sortie avec Peter, et elle n'était pas obligée de le savoir. Ce n'est pas par honte de voir Peter que je ne leur est pas dit, bien au contraire ! Mais c'est pour Devon. Je ne veut pas qu'il soit jaloux pour rien. Je l'aime, de tout mon cœur, mais sa jalousie en deviendrais pratiquement étouffante. Il ne sait pas à quelle point je l'aime et que je ne le quitterais pas pour un de ses playboy sans cervelle. Sortant de mes songes, je regardais Teter, d'un sourire amusée.

    « Je ne suis pas au retard, c'est plutôt toi qui arrive en avance. ... Je rigole ! Et au sujet des filles, elles me demander avec qui je sortais ce soir. Je leur ai rien dit, laissant le suspense dans leurs questions. »

    Puis, on se regardaient et il reprit, pour répondre à ma deuxième question.

    PETER ▬ « Moi ? Je vais pas trop mal... Enfin, comme d'habitude quoi. Peut-être un peu moins bien : problème de couple... »

    Il rajouta un regard en coin. Étant une fille, je comprenais tous ses problèmes de couples et si il voulait parler, je serais là pour l'écouter. Les femmes sont des phénomènes dur à comprendre. Elles demandent juste de l'affection, que l'on s'intéressent à elles mais complique toujours les choses. En espérant que les hommes répondent à leurs attentes. Elles veulent que se soit eux qui fasse le premier pas pour tout. Elles veulent être Reine, et avoir le pouvoir sur les hommes tout en les aimant, biensur. Très sentimentale, elles le montrent sans cesse ( enfin pour certaines ) . Ne vous étonnez pas si elles vous prennent pour un moins que rien, c'est qu'elles vous aiment ! Alors, regardant Teter d'un regard de compréhension, je répondit.

    « Tu veut en parler ? »

    Si il ne voulait pas, je ne lui en voudrais pas ! C'est sa vie à près tout. Je n'est plus les mêmes droits qu'avant dans sa vie. Je ne peut que l'écouter, le rassurer, le comprendre, le conseiller, le faire rire, et le calmer. Je suis heureuse de pouvoir rester en contact avec lui, même si ca déplait à l'homme que j'aime. Je m'en fiche, je suis heureuse de reparler à Peter, même si ... . Alors, il rajouta, essayant de s'intéresser à ma vie.

    PETER ▬ « Et toi, comment ça se passe de l'autre côté de l'atlantique ? ... Et, tu as une préférance sur ce que tu veux faire ce soir ? »

    A Cambridge, cela ce passe très bien. Mal grès que les cours soit d'un ennuie mortelle ! J'aime ce que je fais, mais j'ai envie d'être en vacances très vite ! Je pourrais sortir tous les jours, passer plus de temps avec Devon, Michael, Ana, Peter, et tous les autres ! C'est fou comme d'un coup, mon meilleur ami me manque ! J'ai hâte de le revoir. Je reviendrais demain à Boston pour passer une journée avec lui. Enfin bref, ce n'est pas le moment de penser à ca !

    « Ça se passe bien, mais vivement l'été et ses vacances ! »
    « Et pour la soirée, pourquoi pas marcher dans Boston ? Et on se poseraient dans un petit restaurant, tranquillement, comme avant. Cela te tente ? »


Dernière édition par Emeralza E. Peterson le Dim 13 Juin - 16:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Peter E. Halloway
    « Never Be the Same »

♣ date d'inscription : 17/05/2010
♣ prénom / pseudo : Flynne
♣ nombre de messages : 58
Myl'n
♦ age : 19 printemps
♦ Situation amoureuse :
  • relation mise en péril
  • relation amoureuse

♦ popularité :
70 / 10070 / 100



MessageSujet: Re: Faut-il qu'on soit seul au monde ? (Esmeralza E. Peterson)   Lun 31 Mai - 19:31

    Lui ? En avance ? Bon, d'accord ça lui arrivait de temps en temps... Mais ce soir, il avait été pile à l'heure ! Il faut bien se trouver des excuses pour ne pas la laisser avoir la réponse en dernier quand même, ça serait trop facile sinon !
    Ainsi, elle n'avait rien dit de son rendez-vous. Il hocha la tête à sa réponse et eut un petit sourire narquois qu'il ne chercha pas à cacher, au contraire. Si elle avait laissé du "suspense" comme elle avait dit, c'est qu'il y avait forcement une raison. Devon devait être la cause... Mera n'avait aucun doute sur la relation liant les deux garçons, elle savait pertinemment qu'ils n'étaient pas ce que l'on pouvait appeler les meilleurs amis du monde ! Enfin, lui, il n'en était pas vraiment la cause. Pour une fois, ce n'était pas sa faute si Mr. McGregor lui avait balancer son poing dans la figure parce que à son gout il avait passé trop de temps avec sa petite amie ! Peter aurait pu s'avouer qu'il aurait réagit exactement de la même façon mais non quand même... enfin si, peut-être. mais là n'était pas la question ! Pour le moment, il avait juste cette expression sur le visage qui ferait comprendre à la belle brune que cela lui plaisait qu'ils se voient en "cachette", un peu de piment dans la vie ne fait de mal à personne après tout... Et puis, il trouvait cela assez drôle finalement de jouer avec les sentiments de McGregor, même s'il n'aurait jamais mis en péril la relation qu'avait Esmeralza et Devon ! Elle semblait attacher à ce crétin et il ne comptait surement pas lui faire du mal... Surement l'une des seule belle fille qu'il ne s'amuserait plus à draguer ! Ou alors parce qu'elle aurait commencé en première, et encore...

    Lui parler de lui, d'Holly, d'Ava et de toute les autres ?Mmmh, cela serait un peu compliqué et il ne voulait pas gâcher la soirée avec ses histoires de filles. De toute façon, la prochaine fois il y en aurait d'autre et ainsi de suite... Cependant, il aimerait avoir l'avis d'une fille sur un ou deux point. Or, il pouvait compter sur Mera pour lui répondre avec sincérité, il en était sûre. Et puis, il avait plus ou moins confiance en elle. Il pouvait bien raconter deux ou trois trucs que tout le monde pouvait voir et lui poser sa questions en même temps...

      « C'est un peu compliqué en ce moment avec Holly, je ne sais pas si tu l'a déjà rencontrée ? Comment dire, je.... enfin bref, je l'aime bien mais il y en a tellement d'autres autour, tu comprends ? Alors, d'un côté je ne voudrais pas lui faire du mal et de l'autre j'aimerais retrouver une certaine liberté... Et puis, tous les deux en ce moment on est pas au meilleur point de notre relation et pourtant j'ai l'impression qu'elle va s'accrocher à moi.
      Je ne sais pas pourquoi mais j'ai respect pour elle et je préfère la quitter que la tromper... Enfin, breef, des histoires courantes quoi ! »


    Il émit un petit rire, histoire de décompresser un peu, il en avait dit un peu trop que ce qu'il avait prévu mais tant pis ! Au pire, qu'est-ce-qui se passerait ? Holly l'apprendrait et puis c'est tout ! Peut-être même qu'elle le quitterait elle-même et cela serait plus facile pour tout le monde. Surtout pour lui en réalité !

    Un retour aux sources avec Mera, une promenade, un resto', un verre et chacun chez soi, comme lorsqu'ils étaient adolesant, que demander de mieux ! Cette soirée s'annonçait bien mieux qu'il ne l'avait prévu. En plus, il aurait le temps de trouver où manger le temps qu'ils flanerait un peu dans les rues... Il avait une petite idée mais devait paufiner. Il ne voulait pas que cela fasse "trop"...
    Il se leva et lui présenta son bras avec son sourire et regard charmeur. Du calme Don Juan, tu ne cherches pas à séduire ce soir, rappelles toi ! Sauf que les vieux démons surgissent toujours aux mauvais moments !

      « Avec plaisir mademoiselle ! Et puis, marcher en si bonne compagnie me seras d'un grand plaisir, comme tu peux l'imaginer...
      Quand à l'endroit où nous mangerons, je dois réfléchir à quelque chose de pas trop calorique n'est-ce-pas ? »


    Il lui lança un regard malicieux et se mit à rire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Emeralza E. Peterson
SOMEBODY TO LOVE « Je t'aime, moi non plus. Quittons-nous mais marrions-nous en 2012 »

♣ date d'inscription : 15/05/2010
♣ prénom / pseudo : Justine / Jû
♣ nombre de messages : 61
♣ copyright : (c) ColorBlind d'AE. and Live Journal
♦ age : 19 printemps
♦ Situation amoureuse :
  • relation mise en péril
  • relation amoureuse

♦ popularité :
65 / 10065 / 100



anyone knows
♦ relationships:

MessageSujet: Re: Faut-il qu'on soit seul au monde ? (Esmeralza E. Peterson)   Dim 20 Juin - 11:28

    Le fait de ne rien dire sur ma sortie amusait Peter. Un rendez-vous secret, c'est toujours amusant et excitant à faire. Je sais que Devon déteste Peter, et je sais qu'il lui à mit son poing dans la figure alors, lui dire que je vois Peter l'aurait mis hors de lui ! Il est jaloux, il ne veut pas que je retourne dans les bras d'un autre. Teter est, certes mon ex, mais il est avant tout mon ami. Je tente de le faire revenir à la raison, pour qu'il soit lui qu'il était avant car mon Teter mon manque. Toutes nos nuits folles, nos balades tous les deux, ses mains sur mon corps, ses caresses, ses baisers, j'en avait garder tous les souvenirs de notre relation jusqu'au plus intime des détails. Comme oublier Peter Halloway, le nouveau serviteur de ses dames ? Il est inoubliable et même si je suis avec Devon, cela m'arrive de songer à ce que nous deux sa aurait donner, si on étaient encore ensemble. Mais bon, c'est du passé, on ne le sera jamais. Au fond, je ne préférais pas le savoir, car je suis bien avec Devon, je suis attachée à lui. Je tiens à lui, je veux pas le perdre maintenant ni même jamais ! Sortant de mes songeries, je demandais à Peter comment il allait. Je voulais savoir tout ce qu'il se passe dans sa vie. Je veux encore pouvoir l'aider, je veux qu'il sache que je suis la pour lui, si il à besoin. Il me regarda, et me dit

    PETER ▬ « C'est un peu compliqué en ce moment avec Holly, je ne sais pas si tu l'a déjà rencontrée ? Comment dire, je.... enfin bref, je l'aime bien mais il y en a tellement d'autres autour, tu comprends ? Alors, d'un côté je ne voudrais pas lui faire du mal et de l'autre j'aimerais retrouver une certaine liberté... Et puis, tous les deux en ce moment on est pas au meilleur point de notre relation et pourtant j'ai l'impression qu'elle va s'accrocher à moi. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai respect pour elle et je préfère la quitter que la tromper... Enfin, breef, des histoires courantes quoi ! »

    Je l'écoutais me raconter sa vie amoureuse, et il laissa un petit rire s'échappait, histoire de décompresser surement. C'est quand tu pense que tout vas bien, que tout vas mal en réalité. Je ne savais pas quoi dire, car toutes les solutions se trouvait dans ses phrases. Il doit la quitter, pour pas qu'elle souffre d'avantage. Je connaissait très bien Holly, c'était mon ancienne meilleure amie. Je ne veux pas qu'elle souffre en amour, alors, autant qu'il la quitte de suite. Peter a beaucoup changer, surtout niveau cœur. Je suis soulagée de ne pas être à la place d'Holly. Je sais, que au moins, il à était sincère avec moi. Décidant de passer à autre chose, je ne répondit pas et on passaient au programme de notre soirée. J'avais proposer une ballade et un restaurant, comme au bon vieux temps. Je ne fais pas sa avec Devon, et je pense que sa ne sera jamais aussi bien qu'avec Peter. Alors, je me levais et je l'entrainais vers a ruelle qui se situait en face de nous. Je ne savais pas où on allais mais on y allaient. Marcher dans les rues de Boston, bras dessus - bras dessous avec Peter me fit sourire. Il me dit, juste avant qu'on ne parte vers une promenade.

    PETER ▬ « Avec plaisir mademoiselle ! Et puis, marcher en si bonne compagnie me seras d'un grand plaisir, comme tu peux l'imaginer... Quand à l'endroit où nous mangerons, je dois réfléchir à quelque chose de pas trop calorique n'est-ce-pas ? »

    J'échappais un rire. Il me connaissait si bien. Je suis contente de le revoir, sincèrement. Je ne pensais pas que sa serait aussi agréable d'être en sa compagnie. Je le regardais, et je répondit, souriante.

    « J'imagine très bien, sache que c'est réciproque.
    En ce qui concerne le restaurant, tu as tout compris, je ne veux pas être plus grosse que je ne le suis déjà. »


    J'ai toujours eu un problème sur mon poids. Je crois que c'est pareille pour toute. On n'arrive pas à accepter son corps et on se doit de le modeler jusqu'à sa perfection la plus suprême. On marcha en direction de la ville, dont les lumières nous éclairaient et qui illuminer la ville. C'est beau Boston en faite, sa change de chez moi. J'avais mon ras autour de sa taille, mais ce geste n'est que purement amicale. Je ne savais pas trop quoi dire, alors je laissais le silence s'installer entre nous. Cela ne me gênait pas vraiment, mais il fallait parler. Alors, je le regardais de temps à autre, et je dit, en souriant.

    « Sa me manque ses ballades avec toi ... »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Faut-il qu'on soit seul au monde ? (Esmeralza E. Peterson)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Faut-il qu'on soit seul au monde ? (Esmeralza E. Peterson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind . the . Door :: Elsewhere :: — Cambridge ■ United State of America-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit